Accueil > Livres > Questions Homériques



























TABLE DES MATIÈRES

PRÉFACE
PROLÉGOMÈNES
I. Introduction à l’exégèse allégorique d’Homère
II. Vie et œuvres d’Homère

I DE LA THÉOLOGIE GRECQUE

CORNUTUS
SURVOL DE LA TRADITION THÉOLOGIQUE GRECQUE
I. Le Ciel
II. Zeus et Héra
III. Cronos et Rhéa
IV. Poséidon
V. Hadès
VI. Rhéa
VII. Cronos
VIII. Océan
IX. Zeus ; les Érinyes ; la Destinée
X. Les Muses
XI. Les Grâces
XII. Hermès
XIII. La tradition mythologique
XIV. Commentaire sur un passage de la Théogonie d’Hésiode
XV. Prométhée et Épiméthée
XVI. Héphaïstos
XVII. Athéna
4 XVIII. Arès et Ényô
XIX. Poséidon ; divinités aquatiques
XX. Aphrodite
XXI. Éros
XXII. Atlas
XXIII. Pan
XXIV. Priape
XXV. Le Bon Démon
XXVI. Hestia et Déméter ; Triptolème ; Adonis ; Perséphone
XXVII. Les Heures
XXVIII. Dionysos
XXIX. Héraclès
XXX. Artémis et Apollon
XXXI. Apollon
XXXII. Asclépios
XXXIII. Artémis ; Hécate
XXXIV. Hadès
XXXV. Conclusion


II EXÉGÈSE PHILOSOPHIQUE ET THÉOLOGIQUE

HÉRACLITE
ALLÉGORIES D’HOMÈRE
I. Introduction générale
II. L’Iliade
III. L’Odyssée
IV. Apologie d’Homère trahi par Platon et Épicure
V. Conclusion

PLUTARQUE
SUR LA VIE ET LA POÉSIE D’HOMÈRE
I. Introduction 185 II. La physique homérique
III. L’éthique homérique
IV. Autres sciences professées par Homère
V. Influence d’Homère sur les philosophes et les poètes

PORPHYRE
QUESTIONS HOMÉRIQUES SUR L’ILIADE (EXTRAITS)
COMMENTAIRE SUR L’ÉPISODE DE CIRCÉ
L’ANTRE DES NYMPHES

PROCLUS LE DIADOQUE
COMMENTAIRE SUR LA RÉPUBLIQUE DE PLATON

EUSTATHE
COMMENTAIRES SUR L’ILIADE (extraits)
COMMENTAIRES SUR L’ODYSSÉE (extraits)

TZETZÈS
ALLÉGORIES SUR L’ILIADE
ALLÉGORIES SUR L’ODYSSÉE (extraits)
MATTHIEU D’ÉPHÈSE EXÉGÈSE CONCISE SUR LES ERRANCES D’ULYSSE

CHRISTOPHE CONTOLÉON
SUR LE PROLOGUE DE L’ILIADE
SUR LE PROLOGUE DE L’ODYSSÉE
COMMENTAIRE ALLÉGORIQUE SUR LA PANOPLIE D’AGAMEMNON

III EXÉGÈSE CHRÉTIENNE

CLÉMENT D’ALEXANDRIE
PROTREPTIQUE (EXTRAIT)
STROMATES (EXTRAITS)

HIPPOLYTE DE ROME
RÉFUTATION DE TOUTES LES HÉRÉSIES (extraits)

ANONYME BYZANTIN
RÉCIT D’UN PHILOSOPHE SUR LES SEPT PHILOSOPHES GRECS DISCUTANT DE LA PROVIDENCE D’EN HAUT (extrait)
ANONYME
CENTONS HOMÉRIQUES (extraits)
I. L’Annonciation
II. La crucifixion du Seigneur (extrait, vv. 31 à 83)

MICHEL PSELLOS
PETITS TRAITÉS D’EXÉGÈSE HOMÉRIQUE ET MYTHOLOGIQUE

IV EXÉGÈSE ALCHIMIQUE

P. LE BON, O. BORRICHIUS, J. BRACESCO, L. CATTIAUX, J. CHARTIER, J. CHRYSIPPE FANIEN, A. CNŒFFEL, C. DELLA RIVIERA, J. DORAT, R. DUVAL, J. D’ESPAGNET, FABRE DU BOSQUET, GÉBER, CLAUDE GERMAIN, TH. DE HOGHELANDE, J. ISAAC DE HOLLANDE, FRÈRE HOMERUS, G. JOHNSON, D. LAGNEAU, H. DE LINTAUT, PSEUDO-R. LULLE, M. MAÏER, G. MENNENS, J. DE MONTE-SNYDER, ORTHELIUS, PANTALÉON, PARACELSE, A.-J. PERNETY, J. PIC DE LA MIRANDOLE, J. REUCHLIN, SERVIUS, J. DE SPONDE, B. VALENTIN, TH. VAUGHAN, B. DE VIGENÈRE, DENIS ZACHAIRE

COMMENTAIRES ALCHIMIQUES
I. Homère et son œuvre
II. Iliade
III. Odyssée
IV. Hymne à Déméter
V. Hymne à la Terre Mère universelle

EMMANUEL D’HOOGHVORST
LE FIL DE PÉNÉLOPE I
LE FIL DE PÉNÉLOPE II
LE FIL DE PÉNÉLOPE III
LE FIL DE PÉNÉLOPE IV
LE FIL DE PÉNÉLOPE V
LE FIL DE PÉNÉLOPE VI
LE FIL DE PÉNÉLOPE VII

INDEX DES CITATIONS HOMÉRIQUES

Les commentaires sur le grand Homère sont légion, cependant très inégaux en qualité. Les débordements littéraires et superficiels ont achevé de transformer jusqu’à nos jours sa momie pour en faire le splendide ornement de salon que nous connaissons.

Selon Anatole France, « à l’heure actuelle, nous n’entendons pas un seul vers de l’Iliade [...] dans le sens qui y était attaché primitivement ». Qui se souvient encore de la définition de Rabelais : « Homère, père de toute philosophie » ?

« Il faut donc envisager dans les ouvrages d’Homère [...] un sens hiéroglyphique ou allégorique, qui voile les plus grands secrets de la physique et de la nature. Les seuls philosophes naturalistes, et ceux qui sont au fait de la science hermétique par théorie bien méditée, ou par pratique, sont en état de le comprendre. Ils admirent dans ses ouvrages mille choses qui les frappent et les saisissent d’admiration, pendant que les autres les passent et n’en sont point touchés. » (A.-J. Pernety)

Seul est habilité à commenter valablement le texte d’Homère celui qui a saisi la vérité cachée derrière les dires menteurs de sa mythologie.

« Il s’agit le plus souvent d’un enseignement d’ordre physique, et Proclus, définissant l’interprétation allégorique, déclare que “l’on y fait des phénomènes physiques l’objet dernier des significations cachées dans les mythes”. Mais la théologie y trouve aussi sa place. » (J. Pépin)

Le lecteur trouvera, dans le présent ouvrage, un très large éventail des commentaires les plus intéressants sur l’œuvre d’Homère, principalement orientés vers le sens physique et théologique de ses poèmes.

En empruntant à Porphyre, pour intituler ce florilège, l’expression « questions homériques », nous entendons lui rendre son titre de noblesse. Il ne s’agit pas tant de savoir si l’Iliade et l’Odyssée sont l’œuvre d’un seul poète ou de plusieurs, ni si le nom d’Homère s’applique à un personnage historiquement existant ou non, que de percevoir l’intention de l’auteur dans tel vers ou tel passage.

QUESTIONS HOMÉRIQUES
Hans van Kasteel

1 VOLUME (nº12)
Format: 16x23
Pages: 1188
ISBN: 978-2-9600575-6-0
Prix: 59,00 euro
COUVERTURE: cartonnée cousue
ICONOGRAPHIE: illustrations en noir et blanc : 109; en couleur : 1
[ Commande]